Plus que vainqueurs (6)

Par Corine et Michel ALLARD

Elle a répondu « vous imaginez que j’ai un problème d’alcool ? » et on a répondu que nous le croyions, sur le moment elle n’a pas été très heureuse de notre démarche, même quelques mois après, elle a demandé qu’on ne l’interpelle plus à ce sujet. Eh bien aujourd’hui c’est différent, on a persévéré dans le positionnement de vainqueur et aujourd’hui, en septembre dernier au moment de la sainte-cène, elle a dit « maintenant je prends la coupe de la délivrance, je réalise que je ne suis pas la même personne quand je bois que quand je ne bois pas, et je demande à Jésus qu’il me délivre de l’alcool ». Cela ne s’est pas fait instantanément mais il y a eu une progression par notre positionnement . Nous sommes appelés à nous positionner, nous qui avons reçu le salut en Jésus- Christ, nous qui sommes sous la grâce de Dieu, qui avons compris ce qui s’est passé à la croix de Golgotha. Vous savez tout s’est passé à la croix, tout s’y est accompli. Jésus s’est positionné en vainqueur pour nous mais il dit « qui enverrai-je ? ». Qui veut faire comme moi , faire abnégation de la vie pour l’autre comme lui-même l’a fait, Romains 5:8 nous dit « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous ».

Il a démontré son amour pour nous en donnant sa vie alors que nous n’étions pas encore nés. A nous il ne nous demande pas d’aller mourir sur une croix pour sauver quiconque, mais il te demande « es-tu prêt à faire des sacrifices, à éteindre ta télévision, afin d’avoir plus de vision envers ta famille et te positionner en vainqueur ? Es-tu prêt à changer tes habitudes et d’arrêter de me demander de tout faire pour toi, et d’enfin prier en faveur des autres ? ». C’est cela que Dieu cherche aujourd’hui. C’est cela être vainqueur, être dans la continuité de l’exemple de Jésus.

Le sang de l’agneau : Genèse 3 :21. Vous connaissez l’histoire de la Genèse, qu’ont fait Adam et Eve quand ils ont constaté qu’ils étaient nus ? Ils ont couvert leur nudité et En Genèse 3 :21 il est dit que « Dieu leur fit des vêtements de peaux ». En voulant dire : vos vêtements, vos traditions, votre religiosité, vos bonnes œuvres pour essayer de vous faire par-

donner vos fautes et vous réconcilier à Dieu ne servent à rien, vous devez accepter mon vêtement. Avez-vous déjà réfléchi que pour que Dieu leur fasse des vêtements de peaux, Dieu a été obligé de sacrifier un animal innocent qui n’avait rien fait de mal, et déjà il annonce l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde qui va venir et même des siècles après. Il est en train de dire « n’essaye pas de te sauver par tes traditions, ta religiosité ou tes bonnes œuvres. Car les bonnes œuvres sont la conséquence de notre propre salut, le seul moyen d’être sauvé c’est d’accepter le sacrifice de Jésus-Christ à la croix pour moi. D’accepter les vêtements de peau que Dieu nous a donnés pour couvrir notre péché, notre nature déchue. C’est le seul et unique moyen : par le sang de l’Agneau.

Corine intervient maintenant. Cette année le Seigneur nous interpelle vraiment sur le thème des vainqueurs. Nous travaillons toujours à deux, apportant le message chacun d’une façon différente. Nous ne savions pas que cette année il y aurait les événements de Charlie Hebdo , mais ce que Dieu nous dit c’est « Réveille-toi et réveille en d’autres parce que le temps est court maintenant et il faut se positionner pour que l’Ennemi soit réellement maintenu sous vos pieds par l’œuvre de Jésus . Il y a eu comme une révélation que tout ce que Jésus a accompli à la croix, c’est à nous, c’est notre responsabilité de l’accomplir sur terre. Christ cherche des hommes et des femmes qui se réveillent, qui ne vivent pas seulement leur petit salut à eux, se disant qu’ils ne risquent plus rien, mais qui se réveillent pour faire reculer réellement les œuvres des ténèbres et amener la lumière réellement sur cette terre pour un réveil. Vous devez vous réveiller individuellement afin d’être des disciples, des témoins ne faisant plus aucun cas d’eux-mêmes, s’engageant réellement dans le combat contre l’adversaire.
Satan doit le savoir, et il faut que nous nous ré- veillions pour qu’il le sache. Le Seigneur nous dit aujourd’hui « cela suffit ta petite vie pieuse, avec toujours plus de communion, maintenant tu dois te mettre à l’œuvre.

(Suite au prochain numéro)

 

504 total views, 2 views today