Plus que vainqueurs (10)

Par Corine et Michel ALLARD

Lorsqu’on parle du positionnement, du renoncement à soi-même, ce n’est pas le message le plus populaire et dans nos rencontres on s’occupe de notre petit moi, on est là pour être bénis, et Dieu prend plaisir à nous bénir. Et on en veut toujours plus, on n’est jamais satisfait de ce qu’on a, alors je te donnerai un conseil : bénis les autres ! Parce qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. Et quand on amène la bénédiction sur quelqu’un, on est béni de le voir béni ! Cet après-midi, on va parler des cadeaux que Dieu nous a donnés : Les dons spirituels. 1 Corinthiens 12 « pour ce qui est des dons spirituels, je ne veux pas que vous demeuriez dans l’ignorance ». Paul a dit cela et aujourd’hui après- midi j’aspire à ce que vous ne le soyez plus non plus ! Et ainsi la prière de Paul aura été réalisée. Les dons spirituels sont l’expression des diverses grâces de Dieu, car quand on parle de dons, on parle de cadeaux. C’est une grâce que Dieu nous fait de nous donner au minimum un don. ET Paul dira « aspirez à tous les dons », donc voyons aujourd’hui que chacun est appelé à discerner son don spirituel prédominant, et aspirer à exercer les autres dons. Pourquoi Dieu nous a donné un don ? C’est pour le Corps du Christ, l’Eglise. Quand Dieu nous donne quelque chose, c’est rarement juste pour nous. En étant au bénéfice de sa grâce, en recevant un don, il nous faut partager et utiliser ce don au service du Corps de Christ. Il est dit aussi « comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu » un verset qui atteste et confirme ce que je vais vous dire. Il y a 3 catégories de dons : Les dons d’opération, les dons d’administration et les dons de ministère (apôtres, prophètes, pasteurs, évangélistes, enseignants… selon Ephésiens 4). Ce n’est pas de ceux-là que nous parlerons aujourd’hui.

 

Les dons d’opérations pourraient être résumés par les talents. Dieu a donné à chacun au minimum un talent ou capacité ou charisme, quelque chose qui nous est naturel, pour lequel on est doué.

Paul nous dit en 1Cor.12 «Il y a diversité de dons, mais le même esprit ». Chacun de vous va le découvrir, certains le connaissent déjà, d’autres pas encore.

Nous allons les énumérer à l’aide de Romains 12 : 3-9 « Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n’ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi ; que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère ; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle ; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien. ».

Le premier don est celui de prophète dont le rôle est de proclamer la vérité et d’exposer, dévoiler le péché qui détourne les âmes. Sa vocation est d’utiliser les Ecritures pour révéler les actions et les motifs qui détournent les âmes. Dans l’ancien testament, les prophéties étaient toujours utilisées pour détourner le peuple de Dieu de son péché et qui avait dévié de la vérité. Je ne parle pas de ces prophètes aujourd’hui qui se promènent se disant prophètes, il y a de ces prophéties que j’écoute parfois qui sont si vagues et si floues, ou qui prophétisent des choses qui n’arrivent pas. On reconnaît un vrai prophète de Dieu à ce que ses prophéties s’accomplissent. Et dans l’ancien testament, un faux prophète que se disait parler de la part de Dieu était lapidé parce qu’il avait dit parler au nom de Dieu. Soyons prudents assurons-nous que Dieu nous a vraiment parlé avant de dire une prophétie. Dans la Bible, lorsque le prophète avait parlé, les gens ajustaient leur conduite en fonction de ce que le prophète avait déclaré. Mais si c’était faux, il entraînait le peuple dans une fausse direction, faux raisonnement ou mensonges. Le prophète est celui qui aime proclamer la vérité pour exposer les péchés.

Le deuxième don c’est celui de serviteur. Les diacres sont des serviteurs, concentrés sur les besoins des autres.

(Suite au prochain numéro

303 total views, 1 views today