Plus que Vainqueurs (2)

Par Corine et Michel ALLARD

N.D.L.R.: Lorsque nous étions au camp, le samedi nous avons appris l’attentat terroriste qui s’était déroulé à Paris.

Le verset 12 d’Apocalypse 12 dit « C’est pourquoi réjouis- toi, ciel, et vous qui habitez le ciel. Mais malheur à vous, habitants de la terre et de la mer, car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il lui reste peu de temps »

La colère de Satan dure depuis 2000 ans, car il croyait avoir vaincu Dieu en le faisant mourir, mais Christ est ressuscité victorieusement, ce qui a jeté tous ses plans à terre.

Christ est devenu intercesseur pour nous. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement pour nous ? Jésus intercède pour que nous comprenions l’importance de son œuvre 3 Jean 8 dit que Christ a accompli sa mission pour détruire les œuvres du diable. Pourtant le diable agit toujours … C’est parce que nous le laissons faire, alors que nous sommes les vraies autorités en Jésus-Christ. Les vrais vainqueurs ne le laissent pas faire car la seule place où il doit être c’est sous nos pieds, pas ailleurs. Qu’attendons- nous alors ? Ce n’est pas parce que nous sommes forts et intelligents, mais parce que le sang de l’agneau a accompli pour nous. Lorsqu’il voit des gens qui se positionnent par rapport au sang répandu à la croix, croyant dans la puissance et l’œuvre de Jésus-Christ, et qu’ils en témoignent, le diable n’aime pas cela. C’est alors que nous marchons sur le diable en vainqueur et pas le contraire. Dieu cherche des hommes et des femmes, jeunes gens capables de se positionner face à l’adversaire lui disant « Halte là ! Tu n’iras pas plus loin ! ». Que le Saint-Esprit nous dirige au Nom de Jésus.

Alors que nous venons d’apprendre les attentats terroristes du 13 janvier 2016 à Paris. Satan sait qu’il est perdu et c’est pourquoi nous avons à être vigilants et continuer à apporter la Parole de Dieu jusqu’à nos ennemis, tel que le faisait le Seigneur Jésus. Si ce n’est nous qui le faisons, qui donc le fera ? Soyons à l’écoute de Dieu car « Maintenant le salut est arrivé, ainsi que la puissance, le règne de notre Dieu et l’autorité de son Messie. » (Apoc 12 :10)

Dans l’Islam d’aujourd’hui, ces terroristes vont être célébrés comme des vainqueurs alors qu’ils ont semé la mort. Mais nous voulons être des vainqueurs pour apporter la vie et là est toute la différence entre Islam et Christianisme. En 1957 en Israël, la première ministre israélienne Golda Meïr a dit que « la paix existera au moyen orient quand les arabes aimeront plus leurs enfants que de nous haïr ». Il n’y aura pas de paix tant que le prince de la paix ne sera pas revenu. Ces terroristes se sont positionnés, convaincus de leur cause, et des centaines de juifs et chrétiens sont persécutés dans les pays islamistes parce qu’ils sont juifs ou chrétiens. Ce combat spirituel est en cours et Dieu cherche des vainqueurs. Dans cette salle de spectacle du Bataclan, il y a un mois la chanteuse chrétienne Corinne Lafitte donnait un concert devant 1000 chrétiens pour célébrer Israël. Si cet attentat avait eu lieu à ce moment- là… Les victimes qui étaient présentes hier étaient arrivées dans la joie du concert à venir… mais si on leur avait dit que dans quelques minutes leur vie serait fauchée… C’est la raison pour laquelle le salut c’est maintenant ! Car tu ne sais pas si demain tu seras toujours là ! Il faut être assuré de notre salut et d’être au ciel si je meurs aujourd’hui. C’est notre éternité qui est en jeu, et nous devons la préparer.

Nous voyons par ce drame la saison dans laquelle nous sommes :
Apoc 12:11 « Ils l’ont vaincu grâce au sang de l’Agneau et grâce à la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie au point de craindre la mort ».

« Ils », ce sont les vainqueurs, ceux qui ont compris ce que le sang de l’Agneau représentait, ceux qui ont témoigné et se sont positionnés devant Satan lui déclarant ce qui lui est arrivé il y a 2000 ans , et déclaré maintenant c’est terminé ton œuvre de destruction dans ma vie et celle de ma famille. Le vainqueur ne fait aucun cas de sa vie et se positionne en faveur des autres. Comme Jésus- Christ l’a fait. Autrefois nous avions comme père le Diable, nous étions ses esclaves, comme notre père nous étions, menteurs, tricheurs adultères… Mais Jésus lui a déclaré l’amour qu’Il nous portait et lui a demandé son prix pour notre rachat. Le prix était que Jésus donne sa vie. Alors Jésus a accepté et s’est interposé en vainqueur entre nous et Satan qui n’avait dès lors plus aucun pou- voir sur celui qui croit.

C’est cela le vainqueur, celui qui se positionne en faveur des autres, s’oublie lui-même et ne fait aucun cas de sa vie. L’apôtre Paul est un bel exemple de vainqueur et dira en Actes 20 :24 :

« Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu ».

Sommes-nous sous la dispensation de la grâce ? Aujourd’hui quiconque évoque le Nom du Seigneur Jésus-Christ est sauvé peu importe ses péchés passés Nous sommes sauvés par grâce au nom de la foi. Nous avons juste à invoquer le nom de Jésus. Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, car nous sommes nés dans une nature pécheresse.

(Suite au prochain numéro)

265 total views, 1 views today