Réunion des dames

Rencontre des Dames :

Chaque 3ème samedi du mois,

Pas de réunions prévues en juillet et août. Reprise en septembre 2022.

Contacts : Nadège Mbonzemba et Antonella Todaro (0496/81.93.47)

La « Réunion des Dames » un moment édifiant :

Le cas d’Abigaïl (1 Samuel 25:1-38)

Ce samedi 19 mars, j’ai eu envie de faire un compte-rendu de la réunion des dames qui a eu lieu ce matin.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette réunion. Elle se passe une fois par mois et elle est souvent annoncée par notre pasteur de cette façon :

« Quand tu rentres chez toi, essaie de regarder le miroir. Si tu constates que tu es femme, alors cette réunion est pour toi ».

Ce matin, je me suis encore vite regardée dans le miroir et ouf ! Je suis bien une femme et je fais partie des humaines chanceuses qui pourront encore être bénies par Dieu. Ce matin donc, Nadège nous introduit dans un moment de prières et de louanges.

Ensuite, nous nous plongeons dans la lecture de 1 Samuel 25:1-38. S’ensuit un partage instructif. Je partage ce qui m’a touchée. Une autre dame aura peut-être retenu autre chose suivant sa sensibilité.
Le récit se situe au moment où Nabal, un éleveur riche fait procéder à la tonte de ses moutons. David vit dans un désert à proximité. Lui et ses troupes ont aidé les bergers de Nabal à prendre soin du bétail. Lorsqu’il apprend que Nabal prépare une fête, il envoie des serviteurs pour lui demander de la nourriture en échange des services rendus. Nabal les rabroue et refuse de leur donner quoi que ce soit.

David décide d’organiser une expédition punitive et de tuer Nabal et sa maison. C’est alors qu’intervient sa femme Abigaïl. Mise au courant par un serviteur, elle décide de charger de la nourriture sur des ânes et va trouver David. Humblement, elle lui demande de renoncer à toute violence. David, touché, la loue pour son bon sens et reconnaît que Dieu s’est servi d’elle pour l’empêcher de verser du sang. Quand Abigaïl retourne chez elle, elle trouve son mari ivre. Elle attend que son mari soit sobre pour le mettre au courant. Il en reçoit un choc et il meurt dix jours plus tard.

A deux reprises, Abigaïl est décrite comme une femme de bon sens (v.3 et v.33). Bien qu’étant l’épouse d’un homme riche, sa situation n’est pas facile. Son mari est un homme dur et méchant. (v.3). verset 17, un serviteur lui dit: «sache et vois ce que tu as à faire»: elle prend la bonne décision, marche selon les voies de Dieu et ne se laisse influencer par aucune pression.

Après ce partage biblique, notre sœur Thérèse donne un témoignage concernant l’intervention de Dieu dans son milieu de travail. Rejetée par ses collègues sans aucun motif, elle décide de se taire. Après avoir entendu le message de Jean-Willy sur l’action de l’ennemi, elle prend position et proclame la paix sur son lieu de travail. Sans aucun esprit de vengeance, elle témoigne de l’intérêt et de l’amour à une collègue qui l’accueille à nouveau. La paix est réinstallée.

Nous terminons par un moment d’intercession pour différents besoins et notamment pour la guerre actuelle. Nous ne prenons pas parti pour l’une ou l’autre nation. Nous lions ces puissances qui détruisent tant de vies humaines de part et d’autre.

Ceci pour montrer que la réunion des dames n’est pas un simple club de rencontre ou de papotage mais un lieu où nous pouvons nous exhorter, fortifier pour remplir notre rôle dans nos familles et la société. Et merci à ces sœurs qui mois après mois ont à coeur de nous aider à progresser dans notre foi.

Votre sœur Sylvia Hengels

Les dames se réunissent au 1er étage du temple à 10h pour un moment de convivialité et de louange et de prière.

Mesdames, Mesdemoiselles, venez nous rejoindre et vous réjouir avec nous !

Contacts : Nadège Mbonzemba et Antonella Todaro (0496/81.93.47)

 2,677 total views,  1 views today