Plus que vainqueurs (4)

Par Corine et Michel ALLARD

Une fronde, une pierre, et c’est lui qui a terrassé Goliath. Que s’est-il passé après ? Avant Lui jamais personne n’avait tué un géant. 1 Croniques 20 :5-7 « Il y eut encore une bataille avec les Philistins. Et Elchanan, fils de Jaïr, tua le frère de Goliath, Lachmi de Gath, qui avait une lance dont le bois était comme une ensouple de tisserand. Il y eut encore une bataille à Gath. Il s’y trouva un homme de haute taille, qui avait six doigts à chaque main et à chaque pied, vingt-quatre en tout, et qui était aussi issu de Rapha. Il jeta un défi à Israël ; et Jonathan, fils de Schimea, frère de David, le tua. »

Il y a quelque chose qui se passe quand quelqu’un se positionne en vainqueur, il y a un effet d’entraînement, les autres se disent « si lui a pu le faire, je peux le faire aussi ». Et aujourd’hui Dieu cherche des vainqueurs. On en a dans notre passé quelques siècles en arrière. Qu’est-ce que je tiens en main ? Une Bible ? Une épée ! Amen ! Si vous et moi aujourd’hui nous avons accès à la Bible c’est grâce à qui ? Le premier, Luther ! Il était un moine catholique qui était allé à Rome et allait être élevé en rang de par son zèle et ses connaissances, mais lorsqu’il a vu le trafic des indulgences s’est élevé contre cela au lieu de garder son rang et ses promotions , il a pris position et a annoncé que si Rome pouvait avoir autant d’influence sur les gens c’est parce qu’il n’avait pas accès à la Bible. Si le peuple avait accès à la Bible, il ne se laisserait pas entraîner dans des fausses idées comme les indulgences et le purgatoire. Comme on le disait ce matin, plutôt que de parler de traditions, de nos habitudes, comme des vérités alors qu’elles sont des mensonges, on devrait plutôt s’attacher à ce que dit la Parole de Dieu. Car c’est elle la vérité et donc Luther a dit si le peuple connaissait la vérité il ne se laisserait pas entraîner dans des fausses doctrines comme les indulgences, le purgatoire, etc. Il s’est positionné mais on a voulu le tuer. Même si il a mal fini en devenant contre les juifs, c’est une autre histoire, aujourd’hui c’est grâce à lui. Si aujourd’hui on a accès à la Bible c’est au travers de l’invention de l’imprimerie par Guthenberg pour qu’il soit accessible au peuple, c’est le premier livre

qui a été imprimé sur la planète terre. A chaque fois que j’ouvre la Bible, je me rappelle que chaque page est tachée du sang des martyrs sui nous ont précédés dans la foi. Car c’est un livre dangereux pour l’ennemi. Si tu l’ouvres, l’étudies et agis fidèlement selon ce qu’il y est dit, cela te rendra libre. Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. Si vous connaissez Martin Luther King, lui aussi au risque et péril de sa vie, car il fut assassiné, pour le droit des noirs en Amérique alors que l’esclavage avait été aboli sous Abraham Lincoln, malgré cela la ségrégation existait et les noirs n’avaient les mêmes droits que les blancs. Il a fallu qu’il se lève pour protester et se positionne, il n’a pas aimé sa vie jusqu’à craindre la mort parce-qu’il voulait la vérité, celle qui rend libre et il a voulu se tenir en faveur de la vérité ; Je sais que ces derniers mois votre dénomination a vécu des moments difficiles suite aux décisions prises par la tête… mais Dieu cherche des hommes et des femmes qui disent nous ne sommes pas d’accord que deux hommes se marient, deux femmes se marient… Nous ne cautionnons pas cela. Mais il y a un prix à payer par le vainqueur, par amour de la vérité. Si on veut rester dans la masse et vivre incognito, caché et heureux, Ce n’est pas cela la vérité. Un vainqueur se positionne parce-qu’il a l’amour de la vérité et ne fait aucun cas de la mort. L’apôtre Paul qui tout au long de son ministère avait l’objectif que les gens viennent au salut, à la connaissance de Christ, et qu’ils sortent de la loi pour saisir la grâce que Dieu leur accordait, sans pour cela croire qu’ils puissent vivre comme ils voulaient. Il leur disait d’obéir à la Parole de Dieu car ses principes sont pour notre bien-être et notre bonheur et aujourd’hui, lors de cet attentat, les familles de ces victimes qui sont chrétiennes pensent si j’avais insisté plus pour qu’ils croient… Peux-tu t’imaginer être au ciel sans tes enfants ? sans ceux que tu aimes ? Le vainqueur se positionne aujourd’hui, n’ayant de cesse tant que « moi et ma maison nous ne servirons pas l’Eternel », se positionnant entre le diable et ceux que j’aime tant que tous ne sont pas entrés dans la bergerie et sauvés.

(Suite au prochain numéro)

749 total views, 3 views today