Plus que vainqueurs (15)

Par Corine et Michel ALLARD

Imaginons que l’Esprit de Dieu ne coordonne pas tout cela et que ces 7 dons ne connaissent pas comment fonctionnent les autres dons, je te garantis qu’entre miséricorde et prophète il y aura tout de suite un conflit. Tous les dons sont donnés par Dieu et quand ils agissent bien ensemble c’est extraordinaire. Mais si ils ne sont pas bien ensemble, c’est là que Satan crée des conflits à partir des dons que Dieu a donnés à son peuple. Mais parce que le peuple n’a pas découvert son don, ne sachant pas comment les autres fonctionnent, au lieu de se réjouir de l’action des autres dons il y a des tiraillements. Notre don doit nous interpeller et nous inviter à se demander ce qu’on peut faire pour l’autre.

On a toujours tendance à tout trop spiritualiser. On doit quand même réaliser une chose : quand quelqu’un est malade et qu’on lui dit « Oh ! mais le Seigneur va te guérir », c’est drôle mais on ne le voit pas souvent se réaliser. C’est donc comme si on veut se dégager de la responsabilité que Dieu voudrait nous voir assumer par rapport à la personne malade. C’est facile de dire « je vais prier pour toi », mais c’est pour se donner bonne conscience. Rappelons-nous que la foi sans les œuvres est morte. Il est nécessaire que le prophète puisse révéler le péché sous-jacent, mais si satan n’est pas derrière cette situation, cela ne sert à rien de vouloir chasser des démons. C’est pour cela que ce don doit s’exercer avec miséricorde car le but est de toujours relever la personne. Dénoncer le péché pour dénoncer le péché donne encore plus d’armes au diable pour venir accuser la personne. Tous les dons viennent du Saint-Esprit, il y a diversité de dons mais un seul même esprit. L’esprit de Dieu est toujours là pour nous convaincre de péché, de justice et de jugement, jamais nous accuser, jamais nous condamner mais nous convaincre à prendre conscience que la situation dans laquelle on est a peut-être comme racine le péché, pour qu’à travers la repentance, on puisse goûter au pardon et à la miséricorde de Dieu, donc on doit toujours exhorter car sinon on se fait « casser » et nous vous en donnerons témoignage. Parfois des paroles données de la part de Dieu sans discernement peuvent tuer, des paroles sans aucune compassion ni miséricorde parce que ce n’était pas le Saint-Esprit qui était derrière. Notre don doit être du Saint-Esprit, celui qui donne les dons, diversité de dons, mais un même esprit.

Rappelez-vous de cela : quand vous vous sentez condamné, accusé, ce n’est pas de l’esprit de Dieu. Jamais l’Esprit de Dieu ne va t’accuser ni te condamner. Il veut seulement te convaincre que la voie sur laquelle tu marches va te conduire à la mort, mais au contraire Il veut t’attirer dans ses bras d’amour, dans les bras du Père pour recevoir consolation, délivrance, salut , guérison. Si ce n’est pas dans cet esprit-là, du Saint-Esprit, de l’autre esprit je n’en veux pas ! Il est donc très important d’affuter notre discernement et dans les temps où nous vivons, ce discernement ne doit pas être éveillé chez beaucoup de chrétiens car nous sommes dans une saison où on trouve de plus en plus de manifestations démoniaques. Ne chassons pas des démons quand la cause est la chair mais ne faisons pas l’inverse non plus mais toujours exhorter et dénoncer dans le but de relever le pécheur. Souvent après avoir prié pour un malade, on l’abandonne dans les mains du pasteur. Mais souvent il n’en est même pas informé ! Mais bien sur, il est essentiel d’avoir confiance les uns dans les autres ! Il faut que nous soyons une famille afin d’être conscient que l’aide des autres ne va pas nous desservir : donner ses clés, laisser d’autres avoir accès au contrat d’assurance, aux comptes bancaires, etc. On parle ici d’une assemblée locale. Jésus dit en Jean 13 :34 qu’il nous donne un commandement nouveau «Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés, à ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples ».

Il nous faut donc aller les uns vers les autres et prendre soin les uns des autres. Ensuite si on ne le met pas en pratique cela ne sert à rien et c’est pour cette raison que nos dons doivent être mis au service des autres et c’est là que la confiance doit s’établir quand tu sais que les gens qui t’entourent connaissent leur don de motivation et qu’ils sont reconnaissants à Dieu pour ces dons et qu’ils les mettent avec joie au service des autres. C’est là que les gens verront que vous êtes des disciples du Christ et c’est là que l’église va se remplir.

Jésus a dit « je bâtirai mon église » et il n’attirera pas des gens dans une église où on se tire dessus et où on se blesse !

(Suite au prochain numéro)

607 total views, 1 views today