Noël et ses marchés, quel engouement!

Le mois de décembre, pour les chrétiens annonce Noël. Son arrivée prochaine ne laisse d’ailleurs personne indifférent. Partout les gens s’activent à préparer Noël en famille, en communauté ou entre amis tout simplement.

En 2016, à la même époque, je vous ai parlé de l’arbre de Noël, un événement que nous voyons agiter les gens jusque dans les sphères publiques. Celui de Bruxelles a été présenté il y a quelques jours.

Aujourd’hui, c’est un autre aspect de Noël que je vous dévoile. Il s’agit des marchés de Noël. Contrairement aux simples commerçants qui cherchent à attirer les clients avec leurs décorations de Noël sur les façades des magasins, voire même à l’intérieur, les marchés de Noël sont de véritables institutions où chacun est connu pour ses spécificités propres.

Sur Internet, j’ai cherché à savoir quels étaient les cinq plus beaux et plus importants marchés de Noël en Europe. Si je n’étais pas surpris pour l’un d’eux, je l’ai été pour les quatre autres. Voici comment ils se présentent.

1. Le marché de Noël de Strasbourg

Celui qui ne m’a pas surpris du tout, c’est l’incontournable marché de Noël de Strasbourg qui est régulièrement élu plus beau marché de Noël de l’Europe par l’organisation « European Best Destinations ». Avec ses 300 chalets, il est apprécié pour sa tradition culinaire représentée par de savoureux gâteaux en forme de lune, d’étoile ou de cœur, appelés bredeles depuis le premier Christkindelsmärik (en alsacien) en 1570.

2. Le marché de Noël de Nuremberg

Le Christkindlesmarkt (en allemand) de Nuremberg est le plus important des marchés de Noël d’Allemagne où ils sont plus nombreux qu’ailleurs. C’est un festival des saveurs où l’on déguste des Lebkuchen (pain d’épice), du Glühwein (vin chaud) épicé à la cannelle et aux clous de girofle et des incontournables Bratwurst (saucices grillées). Il se tient à la place du Hauptmarkt depuis 1628.

3. Le marché de Noël de Skansen

Ce village de Noël, le premier musée en plein air à avoir été créé en 1891, est composé de 150 maisons traditionnelles représentant tous les coins de la Suède. Il devient féerique dès que la neige tombe.

4. Le marché de Noël de Bruxelles

Bien réussi, le marché de Noël de Bruxelles est une création récente qui concentre les meilleures traditions européennes de Noël en tant que capitale de l’Europe. Avec ses 240 stands, il offre à ses visiteurs des « Plaisirs d’hiver ». On peut y boire du Glögg (vin chaud) suédois, y manger les speculoos et tant d’autres choses. Ce marché est dressé à la Grand’Place de Bruxelles.

5. Le marché de Noël de Zurich

Le Christkindlimarkt (en suisse alémanique) est le plus grand marché de Noël couvert d’Europe. Il est situé au sein de la gare de Zurich, dans le grand hall. Avec ses 150 stands, ce marché offre aux visiteurs un cadre enchanteur.

6. Marché de Noël de Liège

A côté de ces cinq marchés bien classés en Europe, je vous présente aussi le marché de Noël de Liège, notre ville. Il est un des plus anciens marché de Noël de Belgique. Avec ses 190 chalets, il se tient dans deux places de la ville : la Place Saint Lambert et la Place du Marché. On y savoure de produits locaux tels que les bonbons massepain, le vin chaud, la bière, le chocolat, le pain d’épice etc.

En conclusion

On est émerveillé par tous ces cadres enchanteurs des marchés de Noël. Mais je me suis quand même posé cette question qui me taraude dès le départ. C’est la question de savoir si ces marchés ont été fondés en période de Noël qu’ils en ont hérité le nom, ou si c’est à partir de la fête de Noël qu’ils ont été fondés. A mon humble avis, il me semble que c’est à partir de la fête de Noël qu’ils ont été fondés.

Cela me fait penser à un verset biblique de l’apôtre Paul dans 2Timothée 3.5 (version Semeur) qui dit ceci : « Certes, ils resteront attachés aux pratiques extérieures de la religion mais, en réalité, ils ne voudront rien savoir de ce qui en fait la force ».

C’est la caractéristique même du postmodernisme européen où l’on cherche à sauver les cathédrales à coup de milliards à l’instar de la cathédrale Notre Dame de Paris, mais où la foi chrétienne est bannie des lieux publics et reléguée au cercle privé.

Quant à moi, je rêve d’un jour où les chrétiens, après avoir visité ensemble un marché de Noël, pourraient chanter les cantiques de Noël et ensuite évangéliser les gens venus les écouter.

Ainsi, on pourra joindre l’utile à l’agréable.

Joyeux Noël à toutes et tous.

Floribert Muzembe

 156 total views,  2 views today